Transmission de la ferme de Jocelyne et Marc Françoise | Production laitière bio

Photo-Jocelyne-et-Marc-Francoise-002-1536x1152

L'exploitation jusqu’en 2017​

• 1 UTH installée et 1 conjoint collaborateur
• SAU de 41 ha (tout herbe)
• Référence laitière : 185 000 L
• Mode de commercialisation : Biolait
• 35 VL normande + 30 génisses
• Boeufs normands
• Sols légers et séchants
• Conversion bio : 1998

Objectifs

  • Vivre de son travail.
  • Poursuivre en bio.

Type de transmission

Transmission HCF (hors cadre familial)

Reprise d’une structure individuelle en couple par un agriculteur en individuel

Cession de l’exploitation :

31 décembre 2019

« La transmission a suscité un peu d’appréhension mais cela vaut le coup de le faire. Il a fallu que cela mûrisse. Nous sommes satisfaits d’avoir réussi à transmettre, mais cela a été un investissement personnel. Pendant le parrainage, il faut accepter que le jeune ait ses propres idées et le laisser voler de ses propres ailes. C’est enrichissant de transmettre ! »
Jocelyne & Marc Françoise

En résumé

  • Le parcours de transmission a duré presque 5 ans depuis le début de la réflexion et des démarches effectives.
  • Le tuilage avait commencé avant le parrainage, le repreneur venant régulièrement traire à la ferme le samedi.
  • Stage de parrainage : déterminant. « Il faut de la bonne volonté des 2 parties ».
  • Départ de deux agriculteurs (en couple), installation d’un agriculteur.
  • La période de parrainage permet aux cédants de se détacher progressivement de la ferme.
  • Bilan positif de la transmission.

Objectifs de transmission

  • S’épauler en groupe
  • Transmettre la bio : démarche au niveau de la ferme depuis presque 30 ans
  •  Transmettre l’outil en 2020

Chronologie transmission | Jocelyne et Marc Françoise

shema-transmission

Déroulement de la transmission

2015-2019

Participation à un groupe Civam de préparation de la transmission.

Juin 2017

Annonce transmission sur le site de Biolait : rencontre de 2 candidats qui ne donnent pas de suite.

Automne 2017

Rencontre du Point Info Transmission et inscription au RDI.

Octobre 2017

Participation à l’instal’dating organisée par la Chambre d’Agriculture. Rencontre de 7 candidats.

Décembre 2017

Achat d’une maison près des commerces à 10 km de la ferme.

31 décembre 2017

Marc fait valoir ses droits à la retraite (60 ans).

2018

7 candidats, dont Geoffroy LEJEUNE, passent un après-midi sur la ferme. Plutôt des candidats intéressés
par la bio. Geoffroy LEJEUNE, ancien mécanicien titulaire d’un BPREA, s’est décidé à reprendre la ferme dès la visite.

1er janvier 2018

 Installation de Jocelyne alors conjointe collaboratrice.

Début 2019

Choix du repreneur.

Mai 2019

Contrat de parrainage signé pour 6 mois : la bonne durée pour les 2 parties. Cédants et repreneurs
déjeunent ensemble du lundi au vendredi et font la traite ensemble. Grâce au contrat de parrainage, les cédants se libèrent 1 week-end sur 2, « c’est un luxe ! »

31 décembre 2019

Cession de la ferme. Départ de Jocelyne à 58 ans. Cotisation volontaire, retraite en 2020.

1er janvier 2020

Installation de Geoffroy LEJEUNE

Outils à transmettre

Reprise Chiffrée à 200 000 € :

Bâtiments anciens mais entretenus : 79 000 € contrat locationvente
pendant 18 mois car la banque ne veut pas s’engager avec le repreneur avant cette période.
Cheptel vif et mort | Matériel et stocks : 121 000 €
Matériel : en propriété
Retrait d’un tracteur de la vente pour diminuer le coût
CUMA de compostage : 250 € de parts sociales
• Pas de valorisation des DPB.

Foncier à louer :

5 propriétaires. Marc a accompagné Geoffroy chez les propriétaires pour le présenter et obtenir les promesses de bail.
• Cédant propriétaire de 11 ha à louer.

Installation aidée

Poursuite des contrats avec :
• Laiterie
• UNEBIO
• Asso de remplacement

Projet des cédants

  • Jocelyne et Marc vont s’investir dans l’emménagement de leur maison. Ils souhaitent changer de vie : « On a fait le tour de la ferme ».
  • Marc veut bien venir traire une fois de temps en temps mais pas faire des journées de tracteurs.
  • Volonté de se rapprocher des commerces.
  • Jardiner.
  • Sortir, randonner, voyager en France.

Démarches administratives

Rédaction d’un compromis avec le CER fin 2018

Pour revenir à la page « Des cas concrets de transmission de fermes bio Normande​s » Veuillez cliquer sur le bouton ci dessous.

Derniers articles