La filière et les chiffres clefs

Panier de légume

Opportunités économiques de la filière Légumes

Le marché des fruits et celui des légumes bio atteint et dépasse en 2020 le milliard d’euro chacun.
La progression est toujours régulière, respectivement 13 et 12% sur 1 an. Pour rappel, le développement du marché fruits et légumes bio était de 10 % en 2019, 13 % en 2018, 16 % en 2017, 33 % en 2016 et 24 % en 2015.

Les prix de vente des fruits et légumes restent stables en 2019 avec une évolution de -0.3%. (-0.6% en 2018 +2% en 2018, +8% en 2017). Cette fausse stabilité cache des variations à la baisse (>5% pour les agrumes, raisins, pommes, courgettes) et à la hausse (>5% pommes de terre, tomates, oignons)

Les circuits de commercialisations des fruits et légumes se répartissent ainsi : les magasins spécialisés en AB 43%, la GMS 34%, la vente directe 21% et les commerçants et artisans 2%.
Les fruits et légumes bio restent donc un des produits phare du marché bio, 80 % des consommateurs de produits bio continuent d’acheter des fruits et légumes bio en 2020.
La France produit 78% des légumes bio consommés, mais seulement 41% de ses fruits. Il reste donc de belles opportunités de développement pour la filière fruit. En légume, certaines productions semblent à l’équilibre offre-demande (pomme de terre, oignon, carotte, betterave rouge) tandis que la courgette, tomate, concombre, poivron peinent à atteindre 50% de production nationale.

En Normandie, l’offre locale en légume peine globalement à répondre à la demande, notamment pour les circuits magasins, restauration collective et grossistes.

La lettre filière nationale

Vous avez besoin d’une information régulière, claire et directement mobilisable pour piloter votre exploitation ? Abonnez-vous aux lettres professionnelles filière du réseau national.

Derniers articles

Vos conseillers

Cécile Ananouh

Fabien Bocquet

Fabien Bocquet