Travailler avec la restauration collective : pourquoi pas moi ? (Seine-Maritime ou Eure)

Les clés pour comprendre et bien démarrer

– Découvrir et comprendre les différents types de restauration collective – Approfondir les attentes, les fonctionnements et les besoins des établissements – Quels produits de ma gamme vais-je pouvoir proposer ? – Connaître les seuils de la commande publique – Appréhender les clés pour répondre aux marchés publics (en individuel ou collectif) – Savoir rédiger une fiche technique – Positionner mon prix de vente sur ce débouché

Lieu

Seine-Maritime ou Eure

Durée

2,0 jour(s)

Date(s)

31/01/2023
01/02/2023

Responsable de formation

Florine LEVEN 06 95 75 69 47 | fleven@bio-normandie.org

contact@bio-normandie.org

02 32 09 01 60

Prérequis

Avoir envie de livrer la restauration collective

Evaluation des acquis

Exercices pratiques et questionnaire

Public

Agriculteurs et porteurs de projet

Intervenant.e.s

Stéphanie HEUZE, Conseillère restauration collective et circuits courts

Programme

La restauration collective, kézako ?

– Contexte et enjeux liés à la restauration collective – Les différents types – Les attentes, fonctionnements et besoins des établissements – Nécessité de l’agrément sanitaire… ou pas – Les différents seuils de la commande publique et les procédures formalisées

Visite d'une restauration collective

– Visite d’une cuisine – Échange avec le chef

- Les clés pour répondre aux marchés publics (individuel ou collectif) - Avantages et inconvénients de travailler seul ou en collectif - Exemples de plateformes Manger Bio et leur fonctionnement - Rédaction de mes fiches techniques

– Les clés pour répondre aux marchés publics (individuel ou collectif) – Avantages et inconvénients de travailler seul ou en collectif – Exemples de plateformes Manger Bio et leur fonctionnement – Rédaction de mes fiches techniques

Livrer la restauration collective

– Positionnement de mon prix de vente sur ce débouché – Préparation de mes produits pour des livraisons sans mauvaises surprises – Gérer la relation dans le temps
La Loi EGAlim impose un minimum de 20% de produits bio dans les achats… autant que ce soit vos produits bio locaux ! D’une cuisine à l’autre les volumes peuvent être très différents. La restauration collective est un débouché à part entière, avec ses codes, ses mythes et ses exigences. Vous accompagner pour introduire plus de produits bio locaux dans les menus est dans l’ADN du réseau bio normand depuis 30 ans !