Créer et conduire un rucher écologique, respectueux de l’abeille, simple et économe

– Connaître la vie de l’abeille, de la colonie et les pratiques apicoles naturelles pour installer et conduire un rucher en toute simplicité – Découvrir avec la ruche Warré, une apiculture qui respecte l’abeille et son rythme naturel – Découvrir avec la ruche horizontale, une apiculture sans mal de dos

Lieu

Douville en auge (14)

Durée

3 jours

Date(s)

24/03/2022
07/04/2022
05/05/2022

Responsable de formation

Virginie PARRAIN

contact@bio-normandie.org

02 32 09 01 60

Prérequis

Aucune compétence préalable n’est nécessaire, si ce n’est l’envie de devenir apiculteur ou d’avoir quelques ruches

Evaluation des acquis

Questionnaire, pratique

Public

Toute personne intéressée par l’apiculture

Intervenant.e.s

Olivier DUPREZ, Formateur en Apiculture naturelle

Programme

Découverte de l’abeille

– Histoire de la relation entre l’Homme et l’abeille. – L’abeille dans la classification des insectes. – L’abeille (individu) : biologie, cycle de vie, alimentation, communication, maladies. – La colonie et son développement sur deux années apicoles. – Les plantes mellifères : comment aider l’abeille et favoriser une bonne biodiversité.

Découverte du rucher

– Les réglementations apicoles (et biologique). – L’implantation d’un rucher. – Ruches Warré et horizontale : description, suivi de la ruche, manipulations, matériels. – Les produits de la ruche et la récolte du miel.

- Rappel des interventions techniques : agrandissement, essaimage, suivi de la colonie. - Visite du rucher. - Application de la géobiologie pour localiser les ruchers : initiation à la prise en main des baguettes, recherche des rayonnements telluriques liés aux circulations d'eau, réseaux géomagnétiques et autres phénomènes. - La biodynamie pour rythmer ses interventions apicoles. - Aide à la fabrication de ruches avec présentation des principales étapes de construction.

– Rappel des interventions techniques : agrandissement, essaimage, suivi de la colonie. – Visite du rucher. – Application de la géobiologie pour localiser les ruchers : initiation à la prise en main des baguettes, recherche des rayonnements telluriques liés aux circulations d’eau, réseaux géomagnétiques et autres phénomènes. – La biodynamie pour rythmer ses interventions apicoles. – Aide à la fabrication de ruches avec présentation des principales étapes de construction.